Vos achats 0

Le haïku à la lumière du braille 2018 , ,

Le collectif de haïkus, Le haïku à la lumière du braille 2018, inspiré du Concours de poésie international Louis Braille « Le haiku à la lumière du braille », regroupe 40 auteurs de renoms sur le thème de la cécité.

Préface de Georges VOISSET | Traduction dans le texte en anglais  et en arabe.

 

Pour chaque livre vendu, les Éditions Renée Clairon remettront 2$ à la fondation En vue, de l’institut Nazareth et Louis Braille qui oeuvre au Québec pour le soutien des personnes aveugles et ayant une déficience visuelle.  

12,95 $

Le haïku à la lumière du braille 2018
5 (100%) 1 vote

PRÉSENTATION

L’association française La culture de l’Art, à l’origine du concours international de poésie “Louis Braille” : Le Haïku à la lumière du braille et titulaire du label Année européenne du patrimoine culturel 2018 se proposait de rendre disponible, au plus grand nombre, une œuvre poétique et sensible évoquant avec optimisme et humour le quotidien des personnes vivant avec une déficience visuelle et celui des gens qui les entourent.

Touchées par tant d‘efforts pour développer l’accès à la culture, pour générer la solidarité dans la diversité et pour promouvoir la poésie et l’écriture, le haïku et le braille, les éditions Renée Clairon publient aujourd’hui ce florilège de 63 haïkus choisis parmi les plus beaux jamais écrits sur le thème de la cécité, certains provenant de l’édition 2018 du Concours, d‘autres d’un groupe de création sur Facebook.

Ces 40 auteur.es nous offrent leurs plus beaux haïkus : Adina Padurarriu, Allal Taleb, Anne Brousmiche, Anne Haegelen, Annie Bouveret, Annie Pruneville-Rozeron, Bénédicte Lefeuvre, Caroline Coppé, Conrad Meunier, Cora Arnould, Coralie Berhault Creuzet, Cristiane Ourliac, Daniele Duteil, Eduard Tara, Fran Nuda, Françoise Gabriel, Gaëlle Richard, Gracia Mayombo, Hélène Duc, Hélène Phung, Huguette Ducharme, Jacques Michonnet, Jeanne Françoise Crahay, Julie Fehrenbach, Loch Aber, Marion Souty, Marlene Alexa, Minh-Triêt Pham, Mireille Marion, Monique Lévesque, Natacha Karl, Pascal Goovaerts, Patrick Fetu, Patrick Gillet, Patrick Somprou, Sandra Provencher, Soiz Paris, Sylvie-Marie Gauby, Vicky Tomanos.

 

Le livre a été traduit en anglais par Maxianne Berger, en arabe par Abderrahim Bensaïd et Khadija Nasseur. La version française a été transcrite en braille par Laurence Rousseau et Christine Hardy, membres de La culture de l’Art, pour le Musée Louis Braille à Coupvray en France.

 


Chaque année, les Éditions Renée Clairon témoignent de leur engagement social au Québec en remettant un pourcentage de leurs ventes annuelles à une fondation ou un organisme de bienfaisance. Cette année, nous soutenons la cause des personnes aveugles et ayant une déficience visuelle en remettant un minimum de 15% du produit de la vente du recueil Le haïku à la lumière du braille, à la Fondation En vue de l’institut Nazareth et Louis Braille.


 

INFORMATIONS SUR L’ÉDITION 2019

Règlements du concours 2019

Communiqués de presse

 

Format

11×17 cm (Poche)

Reliure

Allemande

Nombre de pages

94 pages

Traduction

Anglais : Maxianne Berger (Canada)
Arabe : Abderrahim Bensaïd et Khadija Nasseur (Maroc)

ISBN

978-2-9817397-1-1

Vous aimerez peut-être aussi…