Vos achats 0

Concours international de poésie Louis Braille - Le haïku à la lumière du braille, 2e édition (2019)

En référence à la rencontre de l’association « La Culture de l’Art » avec Madame Farida Saïdi-Hamid Directrice et Conservatrice du musée Louis Braille le 15 octobre 2016.

 

Définition du concours

Un concours international de poésie “Louis Braille” : « Le Haïku à la lumière du braille », est organisé sous la présidence du musée Louis Braille, du 8 septembre 2018 au 4 janvier 2019, entre tous les poètes d’expression francophone.

Ce concours a pour objectif :

La participation est gratuite et bénévole.


 

Identité du concours

Ce règlement est déposé au : Musée Louis Braille, 13 rue Louis Braille, 77 700 COUPVRAY (France).

La conception et l’organisation technique et administrative de ce concours sont confiées à l’association « La Culture de l’Art » qui intervient bénévolement sous la Présidence du concours de Madame Farida Saïdi-Hamid, Directrice et Conservatrice du musée Louis Braille.

L’association La Culture de l’Art a pour but la pratique et la promotion des activités qui visent à créer des situations favorables à l’appropriation d’une culture humaniste, pour tous et partout, en valorisant l’accessibilité aux activités artistiques sous toutes leurs formes.


 

Critères de participation

Qui peut participer ?

Tous les auteurs, poètes et écrivains d’expression francophone, quels que soit leur nationalité, leur lieu de résidence, qu’ils soient connus ou pas encore, voyants ou non voyants, qu’ils aient publié ou non, avec la capacité d’écrire des haïkus en noir ou en braille.

Sur quel thème ?

Dans cette édition 2018/2019, le thème de la cécité est élargi à « Percevoir le monde sans le yeux ». Ainsi, chaque production devra faire mention d’au-moins l’un des cinq sens primaires (celui de la vue peut être exploité aussi même sir le thème précise sans les yeux).

La « fiche orientation » expose les formes poétiques préconisées, en fin de ce règlement.

Comment ? 

Pour ce concours, il est donc possible de participer en noir et/ou en braille, seul ou en binôme, pour autant que le couple de participants soir formé d’au-moins une personne voyante.


 

Jury

La Culture de l’Art mandate les Éditions Renée Clairon dont l’expertise dans le domaine de la poésie d’origine japonaise a fait sa réputation pour former un comité d’experts et sélectionner les lauréats du concours.

La composition du jury sera dévoilée le 8 septembre 2018 lors d’un événement public coïncidant avec le lancement de la première édition du livre « Le haïku à la lumière du braille 2018 » – Ed. Renée Clairon.


 

Comité artistique

Le comité de suivi du concours s’est attaché les services d’un comité artistique ouvert, regroupant :

Pour les besoins du concours, une fonction d’ « Ambassadeur du concours du Haïku à la lumière du braille » est créée. Elle participe à la diffusion de l’existence du concours et elle peut avoir une fonction de traduction vers le français. (Cf. article : langue et langage).


 

Catégories d’âge

Les sections d’identification des participants :

À la réception des contributions, le comité de suivi se réserve la possibilité de requalifier l’identification dans les sections des participants. Pour la participation en binôme, la personne nommée en auteur n° 1 sur la fiche d’inscription détermine la section.


 

Langue et langage

La langue et le langage du concours sont ceux de Louis Braille : le français et/ou le braille. Seules les transcriptions en braille de haïkus écrits en français seront recevables.

La transcription en braille devra être effective par la technique de l’embossage avec des moyens personnels à disposition des aveugles (tablette ou Perkins …). Mais, les voyants pourront également utiliser ces procédés ou retranscrire chaque lettre du haïku en noircissant les points braille sur une feuille blanche. La disposition de noircir est réservée à la première section numéro 1. Le code braille français uniformisé pour la transcription des textes imprimés sera la référence de la transcription en braille.[1]

Des personnes parlant une autre langue pourront participer en gardant leur identité d’auteur sous réserve de s’attacher les services d’une traduction vers le français, à charge de l’auteur. Aucun signe de handicap ne devra être signalé sur la fiche d’inscription.

[1] « Le code braille français uniformisé pour la transcription des textes imprimés » réalisé dans le cadre de l’accord de coopération pour une uniformisation du braille français. Deuxième édition, septembre 2008.


 

Récompenses

Les participants ayant envoyé une transcription en braille de leurs œuvres sur support physique seront éligibles aux prix reconnaissance et pourront recevoir une attestation de participation personnalisée portant les mentions d’honorabilité attribuées par les membres du jury dans chacune des sections de participation, sous réserve d’avoir satisfait aux obligations administratives d’inscription.

Il est rappelé ici que la participation au concours international de poésie “Louis Braille” : « Le Haïku à la lumière du braille », est gratuit, et que le fait d’y participer autorise l’organisation à nommer les auteurs, avec la diffusion de leur œuvre, sans mention de handicap.


 

Calendrier et échéances édition 2018 / 2019.

 Le 18 mars 2017: Lancement du concours international francophone Louis Braille : le Haïku à la lumière du braille. Réception à Coupvray (France. 77), ville natale de Louis Braille.


 

Label du concours et archivage

Chaque lauréat (ou binôme lauréat) pourra faire état, à l’occasion de toute publication et, plus généralement, de toute communication concernant son poème de la mention : « Le haïku à la lumière du braille 2018 » décernée par le musée Louis Braille.

AUCUN TEXTE NE SERA RESTITUÉ À SON AUTEUR. Le musée Louis Braille s’engage, en contrepartie, à ne faire usage d’aucun des textes soumis au concours en dehors des dispositions précisées dans ce règlement ou sans accord complémentaire de l’auteur. Par ailleurs, les noms et adresses des candidats demeureront strictement confidentiels. Dans le délai d’un mois après la proclamation des résultats du concours, les originaux des poèmes seront détruits et feront l’objet d’un procès-verbal de destruction archivé au musée Louis Braille.

Édition 2018


 

Édition de prestige et édition en braille

Si la qualité des œuvres le permet, le comité de suivi effectuerait des démarches faire publier une édition de prestige grand public sous le nom de : « Le haïku à la lumière du braille 2019 », laissée à l’appréciation des Édition Renée Clairon. Dans cette éventualité, en participant à ce concours, les auteurs donnent leur accord tacite à cette publication de manière bénévole en conservant leurs droits sur leurs œuvres. L’éditeur remettra l’équivalent de ces droits ou davantage à une fondation québécoise soutenant la cause des personnes aveugles et ayant une déficience visuelle.

Si cette édition de prestige paraît, elle sera transcrite pour constituer une version avec la lecture à l’œil et en braille. Ce recueil sera transmis à la bibliothèque braille du comité de Rennes et d’Ille et Vilaine de l’association Valentin Haüy. Il sera mis à la disposition des lecteurs déficients visuels selon les procédures en cours dans l’association. Un exemplaire du recueil sera archivé au musée Louis Braille. Ce recueil (en noir) sera également offert au lauréat(e) de chaque catégorie.

Si la qualité des œuvres ne répondait pas aux attentes du comité artistiques et de l’éditeur responsable, un recueil des meilleurs textes serait néanmoins constitué pour la lecture à l’œil et en braille selon les termes qui viennent d’être énoncés. Cet autre ouvrage portera alors le titre de Résultats du concours international de poésie ‘’Louis Braille’’ : « Le Haïku à la lumière du braille » 2019.


 

Demande de renseignements

Il est réaffirmé que la participation au Concours international de poésie ‘’Louis Braille’’ : « Le Haïku à la lumière du braille », en 2017/2018 implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. Tous renseignements complémentaires peuvent être demandés à l’association « La Culture de l’Art », contre une enveloppe timbrée, suffisamment affranchie, portant nom et adresse du demandeur, adressée à :

« La Culture de l’Art », Concours international de poésie “Louis Braille” : « Le Haïku à la lumière du braille. »

10, Rue du Mont Saint Michel
France. 35 490 Vieux-Vy sur Couesnon


 

Fiche d’orientation

Un haïku est un petit poème d’inspiration japonaise, très court. S’il répond idéalement à une technique d’écriture poétique précise, il est accessible à chacun des auteurs quelques soient ses capacités d’écrivain. Il laisse, aussi, l’esprit s’évader dans une interprétation personnelle parfois à l’insu de son auteur appelé Haïjin (e). Un haïku est une forme de pensée qui saisit l’instant présent, un flash qui va droit au but en trois lignes.

L’exemple de Cristiane Ourliac est évocateur et éloquent :

lecture silencieuse
léger frottement du doigt
sur les points braille

Dit autrement, en parcourant une page de braille (les bosses et les creux), à la recherche de la compréhension du texte, c’est précisément ce que font les enfants aveugles. Mais, c’est aussi ce que quiconque pourrait envisager pour perfectionner ses connaissances.

Voici quelques règles pratiques mais non strictes, d’écriture d’un haïku ou d’un Senryū francophone :

Ainsi, la rédaction d’un haïku devient un jeu avec les mots, comme peut l’être, également, la pratique du braille bien qu’elle soit non seulement nécessaire mais indispensable pour un aveugle.   En l’absence de cette maîtrise du braille, la transcription devrait être considérée, en effet, comme un jeu de codification d’un petit message secret. Louis Braille n’a-t-il pas trouvé cette ingéniosité dans la pratique de la transmission secrète de messages par des militaires.

C’est pourquoi, il n’est pas nécessaire de connaitre le braille pour participer au concours de poésie de Louis Braille. Le style du haïku facilite la courte codification après l’obtention aisé d’un alphabet braille.

L’association de deux personnes, fortement recommandée dans ce concours, corrobore l’esprit de solidarité entre les individus, entre les générations, entre un voyant et un non-voyant, entre une technique d’écriture et une pensée, entre un professeur et un élève, entre deux disciplines scolaires … ce concours n’est-il donc qu’un jeu ? 


 

Modalités de participation

IMPORTANT !

Les deux modes de participation qui suivent permettent de vous qualifier pour la sélection des haïkus qui seront publiés dans l’édition publique public « Le haïku à la lumière du braille 2019 ». En revanche, les lauréats du concours seront choisis uniquement parmi les auteurs ayant proposé des œuvres accompagnées de leur transcription en braille sur support physique et ce afin de valoriser la découverte de l’expression poétique en braille.

 

Par la poste – Du 8 septembre 2018 au 4 janvier 2019.

Adressez vos œuvres INÉDITES, imprimées au recto seulement sur papier de format A4 (21cm x 29,7 cm), à :

Concours international de poésie ‘’Louis Braille’’ : « Le Haïku à la lumière du braille »

Musée Louis Braille
13 rue Louis Braille
77 700 COUPVRAY

Les envois devront être suffisamment affranchis mais NON LIVRABLES CONTRE SIGNATURE.

Chaque envoi doit contenir les éléments suivants :

 

Rappels :

 

Téléchargez la fiche d’inscription ici. (Disponible à partir du 8 septembre 2018)

 

 

Par voie électronique – Du 15 mars 2018 au 4 janvier 2019.

Si vous éprouvez des difficultés avec notre boutique contactez-nous à info@reneeclairon.ca. Merci ! Rejeter